Comment choisir son hébergeur web

A l’heure où j’écris ce billet, je raccroche de 33 minutes de chat avec Marc-André, support technique de mon hébergeur web Planethoster.
C’est mon nouveau meilleur ami, mais je crois qu’il n’est pas au courant…

Image result for finally meme

Je suis chez eux depuis octobre 2013, après avoir étudié les propositions des classiques localisés en France, comme OVH.
C’est d’ailleurs OVH que je recommandais à mes clients « Petit site vitrine + Actus + Newsletter », jusqu’à la grosse panne d’il y a quelques semaines.  Vu la différence de tarif, je vais les changer de crèmerie.

Ce que j’ai trouvé chez Planethoster

  • Un hébergement multi-sites à un tarif un poil plus bas que ses concurrents
  • Une solution d’installation guidée pour Prestashop (boutique) et WordPress (site / blog)
  • Un support efficace via Ticket ou Chat
  • Une localisation en France et une tendance écolo dans la gestion de leurs Datacenters

Les petits plus qui m’ont obligé à rester :

  • L’humour et le calme des techniciens (oui, on s’envoie des <3 et des « Si vous ne me dites pas exactement où mettre ce fichier je vais supposer que c’est DTC »)
  • Les jeux d’arcade pour gagner des réductions
  • La facilité d’utilisation de la plateforme même quand on est un « noob » en PHP et autres codes aliens
  • Des articles sur toutes les questions techniques que je me suis posées et donc une solution sans avoir à déranger le Support
  • Plein de trucs utiles comme le certificat SSL (le petit cadenas vert) inclus sur tous les sites !

Comment ça se passe, en vrai…

J’avais un forfait de base chez OVH depuis 2011 : nom de domaine + 1 site web à moins de 10€ par mois. Et là je me dis que pour à peine plus cher je pourrais mettre le site de ma Môman sur le même serveur, mais ailleurs.

Commande de mon Hybrid Multi (ancien World+) en deux clics, facture au Canada donc absence de TVA (yay ! -20%), et hop je transfère le nom de domaine.

J’achète ensuite un autre nom de domaine (pour Môman) et je crée plusieurs adresses mail pour chaque. En passant, l’accès Webmail est super simple !

Frankenstein Junior

Je réinstalle 3 fois Prestashop à un an d’intervalle grâce à l’outil presque automatique Softaculous. Je repousse la mise en-ligne, encore et encore… Je déménage… et en novembre 2017, finalement, ma Boutique est vivante !

Et donc nous en arrivons à Marc-André.
Marc-André qui a été mon Obi-Wan Kenobi, qui a subi sans (trop) broncher mon humour geek pourrave, qui au final m’a proposé plein de solutions pour qu’en fait j’aille regarder là où je n’avais pas regardé (oui, tu as pensé « DTC » mais non, même pas) et finalement sauvé ma journée comme un psy qui ne fait que t’écouter mais qui ne te demande pas de payer à la fin.

Et puis, un mec qui s’appelle Marc-André, tout de suite ça te fait frétiller les pancakes et ça te met de bonne humeur. Chacun son truc.

Partenaire de Planethoster

En résumé, si vous pensez à changer d’hébergement web, n’hésitez pas à aller y faire un tour (et si vous cliquez sur ce lien d’affiliation, ça me fait un bonus, donc c’est cool).

…mais au fait, pourquoi vous écrire cet article un peu sorti de nulle-part ?
Parce que dire du bien d’une entreprise dont je ne pense que du bien pour risquer de recevoir un iPhoneX à Noël, c’est doux comme du sirop d’érable <3

(Si vous devenez client d’ici le 10 décembre, vous avez encore une chance de participer)